Web Performance

On appelle web performance ou webperf, la mesure de la vitesse d’affichage d’un site web. En d’autres termes, cela mesure aussi la perception que les internautes en ont, dans des conditions différentes de connections ( ADSL, 3G, Mobile, Desktop ).

3 mesures

TTFB

Time To First Byte; le temps de réponse qui mesure le temps que met le serveur à renvoyer le premier octet.

Speedindex

c’est à dire le temps d’affichage au dessus de la ligne de flottaison

Chargement total

le temps de chargement total de la page avec toutes les ressources nécessaires à son affichage.

Web performance, pourquoi ?

On ne remarque pas quand c’est rapide,
mais on ressent quand c’est lent.
–  Tim Carry –

Pour l’UX

D’une manière évidente, ce critère est devenu un point essentiel de ce qu’on appelle l’UX ou l’eXpérience Utilisateur. Les internautes aiment les sites rapides à consulter. Toutes les études sur le sujet arrivent à la même conclusion : plus un contenu est chargé rapidement, plus il est consulté, plus il convertit.

Effectivement, l’expérience utilisateur sur mobile dépend directement de la web performance. En situation de mobilité, les connexions sont moins rapides. Néanmoins les utilisateurs sont moins patients, plus volatiles et donc plus exigeants.

Pour le référencement

La web performance n’est pas à confondre avec le positionnement dans un moteur de recherche qui se traite via le SEO ou autrement nommé le référencement. Cependant elle y participe.

Entre autres, notons que Google prend en compte les performances web comme un des critères pris en compte dans son algorithme de référencement.

>5sec = 2x +
de Taux de rebond
Un site chargé en plus de 5 secondes a un taux de rebond 2 fois plus élevé que s’il se chargeait en 1 sec.

+1sec = -7%
du taux de conversion
1 seule seconde de chargement en trop peut coûter jusqu’à 7% du taux de conversion.

67%
Taux d’abandon du panier
67% des acheteurs en ligne déclarent la lenteur du site comme étant la raison principale d’abandon du panier.

Source : dareboost.com

Web performance selon artwaï

Comment effectuer la mesure

Adepte depuis longtemps de feu Yslow, artwaï est désormais partenaire Dareboost. Cet outil français, breton et rennais nous permet d’auditer 100 critères qualité, ainsi que la webperf ( les 2 étant intimement liés). Tous nos développements ont en ligne de mire un respect à minima de 80% de ces critères à la livraison. Accessoirement, ces mesures peuvent être suivies avec un rapport hebdomadaire et un système d’alerte personnalisée.

L’optimisation

Sans réduction du poids des ressources et/ou du nombre de requête point de salut ! Ces 2 critères, poids et nombre, sont notre priorité. A la fois en reprise d’un projet grâce à quelques “quickwins” pour compresser et réduire le nombre d’appel; ou comme lors de nos conceptions, où le “no fucking JS spirit” nous incite à penser nos intégrations web avec le minimum de couches, et le minimum de code.

Au delà de ces 2 critères, nous travaillons ensuite à optimiser les autres critères qui sont très nombreux, comme la qualité des réponses HTTP, la compression des images, le temps d’exécution des javascripts, la vérification des liens…

Conclusion

En définitive, la web performance est un vaste sujet passionnant en constante évolution. La façon dont nous codons les choses aujourd’hui est sans cesse remise en cause par les nouvelles normes du HTML LS et par leur intégration dans les navigateurs.

SEPT 2017
1ER
classement webperf du JDN
pour Ouest-france.fr

En résumé, artwaï cultive sa différence au sein de ses équipes en développant notre expertise sur la web performance grâce à une veille technologique permanente et les retours de nos équipes, notamment en centre de service, sur leurs expériences, sans lesquelles artwaï n’aurait pas obtenu ses prestigieux résultats.

Un coup de fil ?

Composez votre numéro de téléphone ;
par exemple : 0612314567.

La mise en relation est
automatique et gratuite !